Conseils pour l'achat d'une piscine.

Piscine, les questions à se poser avant l’achat Définir ses besoins, son budget mais aussi le temps que nous avons.
Vous souhaitez faire l’achat d’une piscine et vous vous demandez quels sont les bonnes questions à vous poser ? Nous vous éclairons sur le sujet.

Votre budget :

Pour le calcul de votre budget à investir pensez bien à prendre en compte également les frais d’entretien et les accessoires annexes.
Pour les piscines enterrées pour particulier, il faut compter au minimum un budget de 15000€ pour son installation.
Pour les piscines hors sol gonflables vous pourrez en trouver à partir de 100€ jusqu’à 500€
Pour les piscines hors sol tubulaires, ou panneaux modulaires comptez entre 200€ et jusqu’à 15 000€


La surface de terrain :

Avant toute chose, calculez selon la taille de votre terrain la dimension idéale de votre future piscine. Pensez à l’agencement, au résultat que cela donnera sur votre terrain. Et n’hésitez pas à demander conseil à votre distributeur, il saura vous conseiller sur la bonne ergonomie à choisir. !! Si votre terrain est en pente, optez davantage sur un format de piscine semi-enterrée.


Le type de piscine :




Hors sol -> Pour les petits budgets nous ne pouvons que vous conseiller de vous tourner vers les piscines hors sol ou gonflable. Généralement en kit, elles sont faciles à monter et accessibles à tous. Leurs tailles peuvent varier et sauront contenter toutes les envies. Les budgets moyens pourront se tourner vers les piscines tubulaires, pas très profondes, mais pouvant atteindre de grandes dimensions. Jusqu’à 10m. Pour les budgets plus importants les piscines hors sol en bois ou en acier correspondront à vos besoins les plus esthétiques et vous offriront un panel de taille élargis.


Enterrée ou semi-enterrée -> Les piscines semi-enterrées sont adéquates et préférables pour les terrains en pente. Mais attention un permis de construire peut également être nécessaire.
Pour les piscines enterrées, un large choix s’offre à vous. Les matériaux utilisés, la taille, l’aménagement…Chacune d’entre elles offrent un confort et une longévité plus conséquente que les précédentes citées. Pour pouvoir en faire l’acquisition un permis de construire est obligatoire.


/!\ Chacune des piscines citées ci-dessus, conviennent mieux que d’autres à vos besoins, et aux possibilités de votre terrain. Consultez un conseiller commercial, il pourra se déplacer, comprendre votre besoin et vos envies et vous conseiller au mieux./!\



Les matériaux :


Le carrelage ; facile d’entretien, mais aussi peu excessif, il vous offrira un large choix de possibilités tant sur la couleur que la taille ou la forme. De quoi ravir tout le monde.
Pierre naturelle : Bien plus chère mais donnera une impression d’ailleurs à votre espace. Assortie à de la décoration « sauvage » vous vous couperez du monde, mais à domicile. Seule elle donnera une impression d’élégance et de privilège.

Pierre reconstituée : On peut la considérée comme la substitution à la pierre naturelle. Plus économique, elle est la version broyée de sa grande sœur. Différents coloris et tailles à votre disposition.

Le béton décoratif : Son avantage est la grande perméabilité, anti-dérapant et facile à entretenir. Pas uniquement gris, vous pourrez choisir entre un large choix de coloris. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, son prix se situe dans la moyenne haute des gammes…

Le bois naturel : Décoratif, agréable, facile d’installation, il fait partie des préférés des Français ! Attention à ce que le bois soit imputrescible ou traité, de façon à supporter le contact de l’eau.

Le bois composite : Il représente tout ce qu’il y a de plus écologique et ressemble étrangement à son confrère le bois naturel et bien moins cher. Composé de matière plastique, de fibre de bois ou végétale il est complété de pigments pour donner différents coloris. Vous devrez pour autant être attentifs à la qualité de ce matériel.
Le polyester : Souvent utilisée pour donner des formes originales à votre piscine, il se moulera facilement à la forme de votre bassin pour en créer sa coque. D’une grande résistance face aux changements climatiques et chimiques, le polyester nécessite très peu d’entretien, mais son prix n’est pas des plus aguicheurs.

Aluminium : Résistant aux mouvements de terrain par sa légèreté à la corrosion, et aux changements de températures il est également recyclable et écologique. Cependant son prix en rebutera plus d’un… Comptez 60 000€ pour une petite piscine de qualité moyenne


Les formes :

Rondes, ovales, hexagonales… Il y en a pour tous les goûts. Si les piscines enterrées peuvent avoir la forme désirée par son possesseur, les piscines hors sols elles ont des formes déjà préconçues. À savoir Les piscines gonflables et tubulaires, peuvent être d’apparence rondes, ovales ou rectangulaires.
Les piscines en bois peuvent elles s’apparenter à la forme hexagonale, octogonale, ou rectangulaire.
Les piscines en acier peuvent être, rondes ou ovales.

Le temps :

Qui dit piscine, dit travaux, donc du temps. Si vous souhaitez que votre piscine soit prête pour l’été commencez à faire les démarches dès le l’automne. Même si certains modèles sont plus rapides que d’autres à mettre en place, n’oubliez pas que les travaux de terrassement, lissage peuvent parfois prendre plus de temps que prévu. D’autre part, malgré la qualité des filtres, vous ne passerez pas à coté d’une piscine qui tourne, devient verte, vous devrez alors passer du temps à essayer de la rattraper avec les éléments cités en partie entretien. Et oui ce genre d’acquisition ont un prix… que ce soit financier ou temporel.


L’entretien :

La qualité de l’eau est surement le plus important, et ce n’est pas à négliger. Pour l’analyser vous devrez faire l’achat de kits de contrôle de l’eau, qui peuvent être soit par bandelettes, soit par testeur électronique. Cela vous permettra de vérifier le taux de pH, l’alcalinité, le taux de désinfectant et le stabilisant. Pour que votre piscine soit d’une bonne qualité, et n’apparaisse pas verte il sera nécessaire de la désinfecter. Soit par le chlore, le brome, le PMHB, ou même par le sel (à l’aide d’un appareil électrolyseur). Lorsque votre eau commence à devenir verdâtre, il est nécessaire de la traiter avec des algicides, ou anti-algues. Également vérifiez bien l’état de votre filtre et pensez à le nettoyer selon son modèle. N’oubliez pas non plus les accessoires d’entretien comme l’épuisette, la brosse à ligne d’eau et pour les piscines imposantes, un robot pour nettoyer le fond.




Vous avez répondu à toutes vos questions ? Demandez votre devis à plusieurs fournisseurs en tout anonymat et obtenez la meilleure offre pour votre projet !

Piscine entre amis